LES CONFERENCES-DEBATS 2015


yeux-brules« Les yeux brûlés » de Laurent ROTH

Dans le cadre du partenariat qui existe depuis sa création entre le Press’tiv@l INFO et l’ECPAD, un événement attend le public à l’occasion du lancement de l’édition 2015. C’est la projection en avant-première du film de Laurent Roth : « Les yeux brûlés », restauré cette année par le Centre National du Cinéma à l’occasion du centenaire du cinéma et de la photographie des armées. L’ECPAD est l’héritier de ce travail émouvant datant initialement de 1986.

Une jeune femme vient chercher à l’aéroport de Roissy une cantine militaire qui lui est retournée. Il s’agit des effets et clichés de Jean Péraud, reporter photographe disparu à Dien Bien Phu le 8 mai 1954. Bientôt, la discussion s’engage entre la jeune femme et les anciens compagnons de presse de Péraud qui sont présents. À travers les souvenirs et récits qu’elle suscite, ressurgissent les questions toujours actuelles sur ce qui fait l’image de guerre : le reporter est-il témoin ou combattant ? Se protège-t-il des effets de la guerre en la filmant ou bien au contraire prend-il plus de risques pour rendre son témoignage ? Peut-on parler d’art devant cette image faite face à la mort ?

« Les yeux brûlés » de Laurent Roth, en avant-première –  Mardi 3 novembre à 20h30, au Cinéma le Palace, à Château-Gontier – Entrée libre – En présence du réalisateur Laurent Roth et de la comédienne Mireille Perrier, pour une rencontre avec le public à l’issue de la projection du film.
Sélectionné à Cannes en 2015 – Sortie nationale sur les écrans le 11 novembre (Distribution Shellac).  

 

« Une soirée CAPA – entre mémoire et espoir »redac

Avec l’agence CAPA, deux documents d’exception sont proposés. Le premier rendra hommage aux victimes de la rédaction de Charlie Hebdo, en présence du journaliste Antonio Fischetti. Son témoignage dans ce film est poignant. Le second sera consacré au bilan de l’action Kindia 2015 co-produite par CAPA et Canal+ avec le retour à Château-Gontier du réalisateur journaliste Anthony Orliange.

« Une soirée CAPA – entre mémoire et espoir » – Vendredi 6 novembre à 20h30, au Cinéma le Palace, à Château-Gontier – Entrée libre – En présence des réalisateur et journaliste Anthony Orliange et Antonio Fischetti, pour un débat à l’issue des projections.

 

« GIGN: quelles informations communiquer en situation de crise ? »

Le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale, ainsi que le RAID chez les policiers, viennent de connaître un pic d’affection de la part de la population, dans les circonstances dramatiques et meurtrières des attentats du début d’année. Le GIGN, créé en mars 1974, a gignsoufflé ses 40 bougies en juin 2014. Il sort peu de sa discrétion rendue obligatoire en raison de la dangerosité de ses missions. Pour le Press’tiv@l INFO, des membres du prestigieux groupe viendront exceptionnellement témoigner à Château-Gontier. Risques du métier, maîtrise de l’information et gestion de la communication seront notamment au coeur des échanges avec le public.

Créé en 1974, le GIGN est une unité directement subordonnée au directeur général de la Gendarmerie Nationale, dédiée à la gestion des crises extrêmes, à la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme, ainsi qu’à la sécurité et la protection de certains intérêts vitaux de l’Etat. Les compétences de cette unité parachutiste reposent sur trois métiers distincts et complémentaires : l’intervention, la sécurité/protection et l’observation/recherche. Elle dispose également d’une Force d’Appui Opérationnel, mutualisant les moyens techniques, d’une Force de Formation ainsi que du détachement Gendarmerie du GSPR (Groupe de Sécurité de la Présidence de la République).

Des documents seront projetés et permettront de mieux comprendre les métiers très complexes du GIGN. Rester discrets, être prudents, n’informer qu’en fonction de l’évolution ou de l’aboutissement d’une situation, ne communiquer qu’une fois la certitude acquise qu’aucune vie ne sera mise en danger… Telles sont quelques unes des règles qui devraient être rappelées lors du débat.

En s’adressant aux adolescents, ils reviendront aussi sur la vigilance nécessaire qu’il convient de maintenir au moment où l’on publie des « informations » sur les réseaux sociaux. Si la toile est un outil mondial extraordinaire, il ne faut jamais perdre de vue sa dangerosité latente. Le point de vue des spécialistes du GIGN sera certainement à retenir.

« GIGN: quelles informations communiquer en situation de crise ? » – Vendredi 13 novembre à 20h30, au Cinéma Le Palace à Château-Gontier – Entrée libre –

 

« Le Bonheur au Travail » de Martin Meissonnierbonheur-travail

Porter un autre regard sur l’information, c’est aussi s’intéresser à des sujets parfois un peu éloignés des colonnes des médias. Après « En quête de sens » de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière, en avant première nationale l’an dernier, nous consacrons une journée spéciale à une actualité sociale peu relayée par la presse grand public : les 70 ans des comités d’entreprise. Point d’orgue avec la projection du dernier film de Martin Meissonnier : « Le bonheur au travail » en présence de cette pointure du journalisme.

 « Le Bonheur au Travail » de Martin Meissonnier – Mardi 17 novembre à 20h30, au Cinéma Le Palace à Château-Gontier – Entrée libre – En présence du réalisateur Martin Meissonnier, Patrick Gobert, Jean Auroux…

 

Grande soirée –  « LA LIBERTÉ D’INFORMER EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ? »

Débat organisé avec PREMIÈRES LIGNES.

Les planches du théâtre des Ursulines seront transformées en studio de radio de 16h à 19h ce 20 novembre avec France Bleu Mayenne (ouvert au public) et en plateau télé le soir à partir de 20h30. Nouvelle configuration pour le 15ème anniversaire de nos rencontres journalistiques. Beaucoup d’invités, dont le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste, chroniqueur de talent à Charlie Hebdo. Lise Blanchet d’Envoyé Spécial, Caroline Poiron-Jacquier, Alain Mingam, l’équipe de Cash investigation, le Président du Press Club de France, Nelson Monfort, participeront à ce final. Que reste t-il du 11 janvier ? Ce sera le thème de notre grand débat avant la remise du Prix vidéo Gilles Jacquier-Press’tiv@l INFO 2015.

Grande soirée –  « LA LIBERTÉ D’INFORMER EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ? » – Vendredi 20 novembre à 16h00 pour le Plateau Radio puis à 20h30 pour le plateau télé.